Saint-Christophe-et-Niévès officialise des relations diplomatiques et des accords d’exemption de visa avec deux nations africaines en une semaine

La Fédération de Saint-Christophe-et-Niévès continue de renforcer ses liens avec le continent africain, conformément à l’engagement pris par le ministre des Affaires étrangères Mark Brantley. Le ministre a récemment rencontré son homologue burkinabé, Alpha Barry, pour officialiser les relations diplomatiques, et a convenu d’une exemption mutuelle de visa pour faciliter les voyages.

De même, M. Brantley a également renforcé les relations de Saint-Christophe-et-Niévès avec le Gabon en signant un accord de voyage avec M. Pacôme Moubelet-Boubeya, ministre des Affaires étrangères. Ces développements sont intervenus dans le contexte du sommet du Mouvement des non-alignés (MNA), qui s’est tenu cette semaine en Serbie.

Ces dernières années, le ministre Brantley a joué un rôle clé dans l’expansion des relations bilatérales de Saint-Christophe-et-Niévès à travers le monde, propulsant les îles sur la scène internationale et permettant à la nation d’avoir l’une des perspectives de voyage les plus fortes de la région. Ces dernières années ont été marquées par un approfondissement des liens avec le continent africain, avec l’établissement des relations avec des pays comme le Mozambique, Djibouti et le Rwanda.

« Nous avons parlé d’un resserrement des liens avec l’Afrique. Nous venons d’Afrique et beaucoup, je crois, sont d’accord pour dire qu’il devrait y avoir des liens plus étroits entre les Caraïbes et l’Afrique et que nous devrions, dans tous les sens du terme, faire partie de ce que l’on appelle la sixième région d’Afrique », a déclaré M. Brantley à ce sujet.

Outre une identité et une histoire communes, Saint-Christophe-et-Niévès accueille également un nombre croissant d’investisseurs et d’hommes d’affaires africains qui s’installent sur les îles grâce à son programme de citoyenneté par investissement (CBI). De plus en plus d’entrepreneurs africains commencent à reconnaître l’avantage de posséder une deuxième citoyenneté, en particulier lorsqu’ils cherchent à maintenir la compétitivité de leur entreprise, à accéder à une plus grande liberté de voyager et à des services d’éducation et de santé de meilleure qualité, ou tout simplement à assurer la sécurité de leurs proches.

En tant que pionnier en matière de CBI, Saint-Christophe-et-Niévès reste une destination de choix pour ceux qui recherchent une deuxième citoyenneté d’un pays fiable et réputé. Les îles ont lancé leur programme en 1984 et celui-ci a été reconnu depuis comme la marque Platinum Standard du marché et classé comme le meilleur programme au monde par l’indice CBI 2021.

Ceux qui choisissent Saint-Christophe-et-Niévès bénéficient d’un large éventail d’avantages, notamment :

– Une mobilité mondiale accrue

– Le droit de vivre, de travailler et d’étudier à Saint-Christophe-et-Niévès

– De nouvelles perspectives commerciales

– La possibilité de transmettre leur citoyenneté

Une offre à durée limitée est actuellement en vigueur dans le cadre du Fonds de croissance durable de Saint-Christophe-et-Niévès, qui permet aux familles de quatre personnes maximum d’acquérir la citoyenneté pour le même prix qu’un demandeur unique. Cette réduction temporaire, qui représente une baisse de prix de 45 000 dollars, sera disponible jusqu’à la fin de l’année 2021.

Contact :

 

 

 

https://online-tvchannel.org/

Leave a Reply